15 Trucs qui vont vous motiver à reprendre la Course à Pieds

Il y a quelque chose de très puissant et d’idéaliste dans la volonté de devenir un coureur. En effet, elle inclut de passer les premières heures de la journée dans un magnifique sentier pendant que le soleil se lève comme s’il voulait vous dire bonjour. Même si cela semble être l’activité la plus agréable au monde, vous aurez besoin de pratique afin de tirer le maximum de votre nouvelle routine de course.

Ne vous inquiétez pas, car nous sommes là pour vous aider. Voici 15 trucs pour rendre la course plus facile. Après tout, il s’avère impossible d’apprécier pleinement le lever du soleil lorsqu’on a du mal à respirer.

Course plus facile : lever du soleil

  1. Fractionnez votre course

L’idée de courir 8 Km peut sembler assez intimidante au début. Au lieu de vous sentir dépassé, essayez de fractionner votre course en 1,5 km pour s’échauffer, 5 Km de course et, pour finir, 1,5 km de retour au calme. Ça ne semble pas si pire, n’est-ce pas ? Bien sûr, c’est encore 8 Km, mais les fractionner en plusieurs sections les rend plus tolérables.

  1. Démarrez doucement

 Cette astuce peut sembler évidente, mais il reste que certaines personnes aiment s’élancer dans l’immédiat dans un sprint effréné. Les coureurs de marathon du monde entier vous diront de démarrer doucement jusqu’à ce que vous soyez suffisamment échauffés et donc prêt à accélérer. Cette étape prépare votre corps à la course et rend l’activité beaucoup plus agréable et facile.

  1. Choisissez un endroit avec de jolis paysages

 Si vous voulez rendre plus facile votre course, assurez-vous de choisir un endroit avec de jolis paysages. Regarder les alentours d’un beau sentier vous aidera non seulement à oublier un peu que vous êtes en train de courir, mais également à rendre l’ensemble l’expérience plus agréable.

  1. Habillez-vous pour être confortable

Ne vous compliquez pas la vie en portant des chaussures inconfortables ou des vêtements inappropriés pour la course. Se vêtir avec des vêtements de haute qualité qui vous vont bien vous facilitera la course.

  1. Faites de votre course quelque chose d’amusante

La course devrait être un exercice agréable. Donc, si vous redoutez de sortir courir tous les jours, vous avez peut-être besoin d’un coup de pouce supplémentaire. Essayez de courir avec votre chien ou d’écouter votre chanteur préféré lorsque vous faites votre jogging. En somme, faites tout ce qui est en votre possible pour rendre l’activité amusante.

Course : écouter de la musique

  1. Restez hydraté

Évidemment, si vous transpirez beaucoup et perdez tous vos fluides sans vous approvisionner en eau, la course sera longue et difficile. Buvez donc suffisamment d’eau afin de garder un bon niveau d’hydratation. Cela fera une très grande différence.

  1. Ignorez les autres

 Courir en groupe peut être très amusant, mais rappelez-vous qu’il faut la faire à votre propre rythme. Ne vous laissez pas entraîner à une vitesse que vous ne maîtrisez pas juste parce que les autres membres du groupe le font. Rappelez-vous, si ces personnes sautent toutes en bas d’une falaise, le ferez-vous ? Prenez donc vos propres décisions !

  1. Relâchez vos bras

Vous souvenez-vous comment Phoebe courait dans cet épisode de Friends ? Bien sûr, peut-être était-elle sous l’influence d’une substance quelconque. C’était certainement très embarrassant, mais elle n’avait pas à se soucier de l’épuisement et du stress causés par le fait de garder les coudes bien raides et repliés. Libérez donc votre Phoebe intérieure et courez de façon détendue.

  1. Renforcez vos jambes

Vous voulez rendre vos courses plus faciles ? Passez du temps à la gym à faire des squats ainsi que d’autres exercices afin de renforcer vos jambes. Au fur et à mesure que vos jambes deviendront plus fortes, vos courses deviendront de plus en plus faciles.

  1. Pratiquez votre respiration

Acquérir un bon rythme respiratoire vous aidera à rendre la course plus facile et agréable, étant donné qu’il est difficile d’apprécier réellement une activité lorsque vous êtes à bout de souffle. La plupart des coureurs utilise un rythme respiratoire de type 2-2, ce qui signifie qu’ils font deux pas en inspirant et deux autres pas en expirant. Une autre alternative serait de faire trois pas en inspirant, mais seulement deux pas en expirant.

Course : respirer

Essayez de prendre des respirations longues et profondes et ne soyez pas gêné d’expérimenter afin de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

  1. Récompensez-vous

Vous souvenez-vous à quel point vous étiez fier d’obtenir une étoile en or à l’école primaire ? Vous couriez jusqu’à la maison afin de la montrer fièrement à vos parents. Ce sentiment ne disparaît pas simplement parce que vous avez vieilli. Ne soyez pas gêné de vous récompenser vous-même par un bon massage ou en vous achetant un petit cadeau chaque fois que vous accomplissez une étape quelconque, par exemple un marathon, 10 courses, etc.

Allez-y et donnez vous une étoile en or. Vous vous sentirez bien et la course deviendra beaucoup plus facile et amusante.

  • Penchez-vous vers l’avant

 Sir Isaac Newton a découvert la gravité pour une raison : pour vous permettre de rendre la course plus facile. Essayez de vous pencher vers l’avant à partir de vos chevilles, et non à partir de vos hanches, ce qui vous vous propulsera un peu plus vers l’avant à chacun de vos pas. Utilisez les lois de la physique à votre avantage afin de conserver votre énergie et vous rendre la vie un peu plus facile. Merci Sir Isaac Newton !

  1. Réduisez la longueur de vos pas

 Je sais ce que vous pensez. Pourquoi est-ce que je voudrais réduire la longueur de mes pas ? Ça semble contradictoire, n’est-ce pas ? En vérité, réduire la longueur de vos pas en exécutant plus de petits pas est une bonne façon de conserver votre énergie. Croyez-le ou non, vous dépensez plus d’énergie et faites plus d’efforts en essayant de couvrir le plus de distance possible à chacun de vos pas. Réduisez donc la longueur de vos pas et appréciez cette petite dose d’énergie additionnelle.

  1. Suivez la règle du 10 %

Si vous êtes du type compétitif, vous voudrez sans doute pousser la machine jusqu’à sa limite. Toutefois, la règle du 10 % dans le domaine de la course stipule que vous ne devez jamais accroître la longueur de votre trajet de plus de 10 %. Rendez vous la vie plus facile en suivant cette règle et en augmentant graduellement votre distance au fil des semaines.

  1. N’oubliez pas de vous reposer

La course peut créer une certaine dépendance et, même si elle constitue une excellente façon de faire de l’exercice, n’oubliez pas que votre corps a besoin de repos. Assurez-vous de planifier quelques jours entre chacune de vos courses afin de permettre à votre corps de récupérer et de se préparer pour votre prochain jogging. Avoir un nombre approprié de journées de repos rendra la prochaine course beaucoup plus facile et c’est donc l’une des rares occasions où la paresse est vraiment bénéfique pour vous, ainsi que pour votre corps.