La Science Démontre que Se Coucher Tard est une Preuve d’Intelligence !

Il y a une électricité dans la lune. Une impulsion, une magie, une énergie. Un ravissement envoûtant contrairement à celui du soleil.

Full moon at its perigee during the supermoon of May 5, 2012

La lune est pour les choses invisibles, les choses faites dans l’ombre et sous brouillard. Sous les ponts et sous les draps de lit, elle est pour les cœurs sauvages et les esprits insouciants. C’est là que les plans sont faits dans des ruelles sombres et les secrets révélés sous la lumière, passant à travers les mailles des volets fermés.

C’est lorsque les fugitifs s’échappent et que les enfants s’enfuient. C’est lorsque les filles perdent leur virginité sur les sièges en cuir déchirés et que les garçons s’attirent des ennuis. C’est lorsque la souffrance leur ôte la vie et que les solitaires cherchent du réconfort.

C’est lorsque nous tombons amoureux – cet amour passionné, dévorant et délibéré qui semble différent  au grand jour.

C’est  la nuit que nous voyons nos vrais désirs. Nous réfléchissons à nos moments de mécontentement et ces désirs qui sont momentanément aveuglés par le soleil. C’est lorsque nous devenons des poètes et des philosophes, des martyres et des meurtriers.

C’est lorsque nous avons des regrets des jours passés et que cette haine profonde nous blesse. C’est lorsqu’on étouffe nos larmes à travers nos sanglots qu’elles peuvent se verser sur les taies d’oreiller sombres.

La nuit est la passion. C’est pour le fanatisme, la romance et les problèmes. C’est lorsque votre côté le plus tendre, le plus authentique et le plus effacé ressort pour jouer sous le regard non critique des étoiles.

C’est pour toutes ces choses que vous ne pourriez jamais rêver de faire pendant le jour, sous le regard vigilant du soleil.

Intelligent : soleil

Ce n’est pas étonnant que les chouettes soient plus intelligentes que ceux qui se lèvent tôt. C’est logique que ceux qui absorbent l’énergie de la lune soient plus créatifs et plus ouvert d’esprit que ceux qui aiment se lever tôt.

C’est seulement naturel que ceux qui vont au lit plus tôt n’expérimentent jamais les changements psychologiques et émotionnels qui se produisent sous la couverture de l’obscurité.

Selon « PsychologyToday », les gens intelligents seraient plus couche-tard que les gens ayant un QI avec un score peu élevé. Les résultats d’une étude menée sur les jeunes américains ont montré que les personnes intelligentes vont au lit plus tard aussi bien en semaine que le weekend, contrairement à leurs collègues moins intelligents.

Dans le « Study Magazine », selon Satoshi Kanazawa,  psychologue  au « London School Of Economics And Political Science », le QI moyen et le rythme de sommeil sont définitivement liés, prouvant ainsi que les personnes qui restent éveiller la nuit, sont effectivement plus intelligentes.

Son analyse remonte à l’antiquité affirmant que les gens issues des sociétés primitives suivaient le rythme du soleil.

Le cerveau moyen humain est conditionné à suivre ce rythme de sommeil, tandis que les plus curieux, surtout les intellectuels, ignorent ce rythme et créer leur propre rythme de sommeil.

C’est un défi inconscient qui vient du refus de consentir à l’idée de la majorité.

Ces résultats ont été rapportés par « Study Magazine » comme tels :   Les heures du coucher et de réveil des américains dans les années 20 en fonction de leur QI.

Très monotone (QI < 75)

En semaine : 23h41 – 07h20

Le week-end: 12h35 – 22h09

Normal (90 < QI < 110)

En semaine: 00h10 – 07h32

En week- end: 01h13 – 10h14

 

Très intelligent (QI > 125)

En semaine: 00h29 –07h59

En week-end: 01h44 – 11h07

Ceux qui ont un QI avec un score inférieur à  75 se sont couchés vers 23h30 en semaine (au début de l’âge adulte), tandis que ceux qui ont un QI supérieur à 125 se sont couchés vers 00h30. Ce n’est pas une coïncidence.

Les données confirment ce que ressentent les couche-tard : Le seul vrai moment pour vivre c’est après que tout le monde se soit couché.

C’est seulement à la tombée de la nuit qu’ils peuvent étudier et absorber ce qu’ils ont fait pendant toute la journée. C’est une auto – réflexion nécessaire que peu d’humains prennent le temps de faire.

QI

Il y a quelque chose à dire sur  ceux qui résistent à l’envie de dormir pour explorer ces territoires inconnus alors que beaucoup d’autres personnes dorment et ne les verront pas.

  • Ils ont le temps de rêver

Tous ces rêves que vous ne pouvez pas faire pendant la journée, parce que vos amis, votre famille et le travail sont là pour vous rappeler de reprendre vos esprits, la nuit vous aurez tout votre temps pour cela.

Libre d’explorer les espaces libres de votre esprit, vous pouvez nager dans toutes ces pensées que vous avez refoulées. C’est le moment de la journée ou vous pouvez être le plus créatif et plus libre.

C’est à la nuit tombée que votre côté sans complexe et passionné est le plus exploré. C’est le moment de libérer vos désirs les plus enfouis et de profiter cette  liberté qui était cachée sous la lumière intimidante du soleil.

La nuit est là pour tester vos limites et vous défier. C’est pour découvrir ces passions que vous avez supprimé toutes les règles du jour établit par vos parents pour vous protéger.

Il est temps de fouiller dans ces recoins secrets de votre esprit et ces pistes inconnus de votre subconscient. C’est un moment de  libre expression qui peut seulement être débloqué la nuit et jugé le jour.

  • Ils sont anticonformistes.

Se coucher tard a toujours été et sera toujours considéré comme un acte de rébellion. Transgresser la règle de se coucher tôt est révolutionnaire.  Depuis l’antiquité,  il semble que la société tolérait les chouettes.

Dans l’article universitaire, « Pourquoi la chouette est plus intelligente, » publié dans la revue « Psychology And IndividualDifferences », on a supposé que pendant des millénaires les humains étaient conditionnés pour travailler le jour et dormir la nuit.

Ceux qui défient la tendance sont plus susceptibles d’acquérir et de prôner des nouvelles valeurs et des préférences de façon évolutive que les moins intelligents.

Ces nouvelles valeurs deviennent les piliers des dirigeants. Ils ont l’étoffe des révolutionnaires, des chercheurs et des explorateurs. Ce sont ceux qui font des sacrifices et transcendent la pression sociale.

Ce n’est pas surprenant de voir que ceux qui sont disposés à se coucher tard  pour explorer les territoires inconnus de la nuit sont plus curieux.

Ils sont plus aptes à faire de nouvelles découvertes et à défier l’autorité. Ils veulent avoir l’esprit ouvert et ne veulent pas  refouler leurs pensées parce qu’on leur dit qu’il est l’heure d’aller au lit.

  • Ils ont plus d’ouverture d’esprit.

Tout ce qui se passe la nuit ne peut être débarrassé pendant la journée. C’est le moment de débauche absolue, des opérations sournoises et des activités déplacées.

C’est lorsque les bars sont ouverts et que les poètes écrivent. C’est lorsque les musiciens se penchent sur leurs instruments de musique, les génies font des découvertes, et les artistes rêvent. Selon « Esquire », c’est aussi quand vous avez le plus de relations sexuels.

Une vie sexuelle saine et les couvre-feux non respectés sont effectivement en corrélation positive. Ceux qui se couchent tard achètent plus des sextoys que leurs collègues qui se couchent tôt.

Un employé de sexshop pense que l’intelligence est corrélée à l’ouverture d’esprit, qui à son tour se corrèle avec une vie sexuelle sans tabous.

Les couche-tard qui  cherchent les mystères à la nuit tombée sont exposés à un ensemble de découvertes et ceux qui se couchent tôt ne le sauront jamais.  Ce sont ceux qui sont prêts à tester leurs limites et  à explorer dans ce qui feront la lumière ou cela s’impose.

  • Ils sont Proactifs.

L’oiseau du matin peut trouver le vers, mais la chouette en a un bocal rempli. Alors que les lève-tôt voient le premier ver rampait en direction de la surface humide, la chouette le trouve avant qu’ils ne se réfugie sous la terre.

Se lever tôt est définitivement une manière d’être proactive, mais se coucher tard est tout aussi productif. Les couche-tard ont plus d’heures d’avance en comparaison aux lève-tôt.

Il y a certaines choses qui ne peuvent être explorées que pendant la nuit et les lève-tôt n’expérimenteront jamais cela. Il y des idées qui sont formulées et des tâches qui sont complétées, que  les lève-tôt n’arrivent jamais à compléter.

Parce que le soir il y a l’aube, et un nouveau jour à venir.   Mais au petit matin, il y a juste l’aspect morose de la nuit et la fin redoutable d’un autre jour.